Projet solidaire en Inde

Enfants Adivasi

Festival enfants adivasi

 

Inde

Children'sCollege

Centre d’éducation pour les enfants Adivasi

Katamkera soutient  le centre d’éducation pour les enfants adivasi ou aborigènes situé dans un petit village, Magge, dans la province du Karnataka dans le Sud de l’Inde. Crée par une ONG indienne Pipal Tree dont le siège est à Bangalore, ce centre heberge des enfants issus d’une communauté tribale de la région, les Jenus Kurubas.

 

Ce centre est une communauté d’apprentissage qui accueillait  déjà une dizaine de garçons dans des locaux vétustes. Aujourd’hui grâce aux differentes aides et soutiens, deux bâtiments tout neuf ont été construits, l’un pour accueillir les differents ateliers d’apprentissage et l’autre qui sera inauguré bientôt  et qui hebergera une quinzaine de jeunes filles. Particulièrement exposées, il était urgent et prioritaire de leur donner un lieu où elles puissent être abritées, protegées.

Population tribale de le Reserve de Nagarhole

Les adivasi, qui constituent la population d’origine de l’Inde, sont aujourd’hui environ 80 millions et représentent 8% de la population totale. Principalement localisés dans le Nord Est du pays( 6% dans le  Karnataka) c’est une population particulièrement fragile et desheritée vivant dans des conditions très difficiles.

Dans la région, la  Reserve de Nagarhole,  des familles entières ont été chassées de leurs habitations dans la forêt après la construction d’un barrage sur la rivière Kabini. Pour les déplacer, sans l’ombre d’une concertation équitable, les autorités se sont appuyées sur de nouvelles lois interdisant  l’habitat d’êtres humains dans la forêt au prétexte que cela constituait une menace pour la faune et la flore. Poussés à une existence migrante et précaire et leurs repères perdus,  beaucoup d’enfants ont émigré avec leurs familles  en quête de travail au sein des plantations de thé et de café, dans les districts voisins de Coorg et de Wayanad. Beaucoup d’hommes sont devenus alcooliques et les Adivasi souffrent aujourd’hui des problèmes endémiques liés à l’extrême pauvreté : mauvaise santé, malnutrition illettrisme.

Etudier mais aussi préserver leur culture aborigène  

Les objectifs du Children’s Collège sont de permettre aux enfants de 12 à 16 ans d’étudier dans de bonnes conditions et aussi d’apprendre un métier. Ils vont à l’école gouvernementale tandis que  la structure leur garantit nourriture, hébergement et soutien scolaire. Un judicieux système de tutorat, encourage l’assiduité pour ces enfants qui n’ont jamais été habitués à prendre le chemin de l’école. Aujourd’hui 55% des enfants poussent leur cursus jusqu’à la fin du primaire et 70% des plus assidus ne dérochent qu’à la fin des années de collège.

La pédagogie du centre consiste à ne pas les couper de leur culture aborigène d’origine qui utilise le plus possible le récit, le chant, la danse ou le dessin. Des ateliers relatifs à la transmission de la médecine par les plantes ont aussi été crées. Loin d’être tenus à l’écart, les parents sont invités au partage des connaissances. Des rencontres sont organisées avec eux tous les mois autour de sujets   comme le jardinage ou l’agriculture biologique. Face au problème du changement climatique, une action spéciale est menée auprès des familles dans le but de les aider à préserver leur traditions si riches de « nourriture non cultivée », par le glanage ou la cueillette sauvage, précieuse geste traditionnelle qui se doit d’être transmise de parent à enfant. Les enfants que nous avons rencontrés ont tous manifesté avec force un seul et même désir unanime: protéger la forêt et servir leur communauté.

Pipal Tree

Fireflies Intercultural Centre

Dinnepalya, Kaggalipura Post

Bangalore – 560 082

Phone: +91-80-28432725

Email: childrenscollege.pipaltree@gmail.com

 

Le Blog