Anciens royaumes d’Inde du Sud

Somnantpur

Anciens royaumes d’Inde du Sud

 Karnataka et Goa – Inde du Sud

15 jours /  930€ * au départ de Bangalore / 1430 €  au départ de France

*Prix par personne sur base groupe de 2 personnes ( voir fiche technique )

Le Karnataka, le plus vaste état de l’Inde du Sud offre en une seule région, la beauté des paysages du Kerala et la richesse culturelle du Tamil Nadu. Ce voyage vous transporte dans l’Inde des anciens royaumes, ceux des rois bâtisseurs et des maharajas de Mysore. On découvre des temples splendides avec une halte dans la région montagneuse de Coorg pour des petites randonnées, jusqu’aux immenses plages de Goa pour jouir d’une certaine douceur de vivre.

Les sculptures raffinées des temples de  Belur et Halebid

Départ de Bangalore où l’on sejourne une nuit dans un ashram avant de rejoindre Belur et Halebid qui furent les capitales de l’empire Hoysala qui s’étendait du Karnataka au Tamil Nadu entre XIème et XIVème siècle. Leur règne fut marqué par le developpement de l’art et de l’architecture et le style exhubérant et raffiné de leurs scupltures. On visite les temples Chennakesava à Belur et Hoysalesvara à Halebid.

Les plantations de café de Coorg

Petit séjour rafraichissant à Coorg aux paysages de douces montagnes boisées, parmi les plus beaux du sud de l’Inde. Séjour de trois nuits dans une plantation de café bio située en pleine jungle montagneuse et petites randonnées dans la région. On decouvre ici un peuple très particulier, les Kodavas qui prient dans des grottes  situées dans des bois sacrés.

L’ancien royaume des maharajas de Mysore

Halte sur la route pour observer un camp d’élephants au bord de la rivière puis arrêt pour visiter le village et le monastère bouddhiste de Bylakuppe où vit une très importante communauté de refugiés tibetains. Séjour de deux nuits à Mysore, une des rares villes indiennes à avoir été construite selon un plan d’urbanisme. Apelée la cité des palais, elle en comprend sept, tous magnifiquement restaurés, le plus celèbre étant le Maharaja Palace, le deuxième monument le plus visité en Inde après le Taj mahal. On passe une journée en vélo sur l’île de Srirangapatnan avec un guide anglais passionnant.

On emprunte la route Khadi pour rencontrer les membres d’une ONG qui developpe les ateliers de tissage dans les villages du Karnataka. On rencontre un groupe de femmes dans leur atelier de tissage à la main, typique de cette région.

Le site lunaire et féérique de Hampi 

Train de nuit pour le site austère et grandiose de l’ancienne cité d’Hampi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, situé sur le plateau désertique du Deccan. Hampi fut la capitale des rois Vijayanagar et le dernier grand royaume hindou qui connut son apogée au XVIème siècle. La ville immense et fabuleusement riche comprenait un demi million d’habitants.  Il reste 1600 vestiges, temoins du style architectural dravidien qui fit école dans toute l’Inde du sud. On sejourne dans un village charmant et paisible auquel on accède en bateau de l’autre côte de la rive du fleuve Tungabhadra où l’on peut visiter un centre d’artisanat de fibre du bananier.

Badami, les plus anciens temples hindous

Visite du site de Badami sur le chemin de Goa. Badami, classé aussi patrimoine de l’Unesco, fut l’ancienne capitale des rois Chalukya qui regnèrent sur le Karnataka du VIème au VIIIème siècle. On peut visiter dans un très beau site de falaises rouges surplombant un lac, de remarquables temples construits dans la roche qui seraient les temples hindous les plus anciens connus aujourd’hui.

Les immenses plages de Goa

Taxi et train de nuit pour Goa. On passe quatre jours dans un petit eco hôtel, situé à côté de la belle plage de Mandrem. On peut profiter ici de cours de yoga, de longues promenades sur la plage et visiter Old Goa et Panjim, anciens quartiers portugais.

Points forts du voyage

Voyage en train et en taxi en liberté ou accompagné d’un guide francophone à deux ou en petit groupe.

Séjour varié proposant  des randonnées en montagne, du yoga au bord de la mer et la visite des sites architecturaux remarquables du Karnataka.

Voyage écologique et solidaire

La route Khadi de Mysore à Melukotte

Le khadi ou coton indien tissé au métier à tisser  cher à Gandhi a joué un rôle important dans la lutte pour l’indépendance de l’Inde. Les gens apprenaient à fabriquer leurs propres vêtements en tissant et filant le coton. Le metier à tisser était devenu alors l’un des symboles de la lutte contre le peuple colonisateur et à l’origine du mouvement svadeshi. A l’époque de l’Inde britannique, le coton cultivé en Inde était exporté en Grande Bretagne pour la fabrication de vêtements qui étaient ensuite vendus en Inde à un prix très elevé.

Aujourd’hui on fabrique le khadi dans les villages afin de re créer une activité economique et redonner vie au monde rural.

Une Ong apppelée Janapada Seva Trust, crée par Surendra Kougali a vu le jour dans la petite ville de Melukotte pour faire revivre le tissage dans les petits villages du centre du Karnataka. On peut y visiter le centre de tissage qu’ils ont crée le « Hosa Jeevana Daari »campus, un des rares centres a utiliser du coton bio et des teintures végétales.

Jour 1

Départ de France

Vol de nuit pour Bangalore

Jour 2

Bangalore

Transfert de l’aéroport vers l’ashram Fireflies situé à l’exterieur  de la ville. Ce centre dédié à l’écologie et à la spiritualité est entièrement construit avec des materiaux naturels. Il est situé dans un grand parc avec des arbres magnifiques. On peut se promener dans le parc et découvrir au milieu de la nature, des oeuvres d’art realisées par des artistes locaux. Ce havre de paix permet de se reposer après un long voyage en avion.

Déjeuner et dîner au centre.

Jour 3

Belur et Halebid

Départ en taxi après le petit déjeuner en direction de Belur et Halebid (4h), anciennes capitales des rois Hoysala et celèbres pour leur temples  datant du XIIème siècle. Les sculptures recouvrant l’exterieur des temples sont des véritables joyaux, des chef d’oeuvres representant des scènes des anciens textes védiques, Purana et Upanishads ainsi ques des scènes du Mahabarata et du Ramayana.

Installation et dîner dans un hôtel à proximité du temple Chennakesava.

Jour 4

Belur Halebid – Coorg

Départ dans la matinée pour la région montagneuse de Coorg (4h30), dont les paysages sont parmi les plus beaux de l’Inde du Sud et qui est réputée pour ses nombreuses plantations de café  et son exceptionelle biodiversité.

On séjourne pour 3 nuits dans une plantation de café Bio en pleine jungle montagneuseà 1500m d’altitude.

L’après midi est un moment de detente et de promenade dans la plantation.

Dîner en table d’hôtes.

Jour 5

Coorg

Petit déjeuner  montagnard, prémices à une randonnée de 3 à 4h  sur la crête de Kalur (Kalur Ridge)  proposant l’ascension du mont Kotebetta, en traversant une riche forêt. Facteurs chance et météo aidant, on peut y guetter des troupeaux d’éléphants.

Promenade pour voir le coucher du soleil sur les  monts Kotebetta, à Maya Hills en fin de journée.

Dîner en table d’hôtes.

Projection de diapositives sur la biodiversité dans les Western Ghats.

Jour 6

Coorg

Randonnée d’une demi-journée à pied dans la plantation et en forêt jusqu’aux Grottes Sacrées illustrant avec éclat le caractère animiste de la culture Kodava*. Ces cavités vénérées sont situées dans des bois appelés Devarakadu.

* Les Kodavas (500 00 personnes recensées), bien que de religion hindoue, suivent et respectent, des rites et des traditions particulières. Issus de la caste des guerriers (Kashatryas), très agiles dans l’art de la danse, de la chasse et du tir à l’arc, ils sont de confession animiste et adorent les dieux de la nature qui se nomment  Bhagwathi, Mahadeva, Iggutappa, ce dernier occupant la place la plus importante par son osmose avec une incarnation de Subbramani, le dieu des serpents, de la pluie, de la moisson et du riz. Ce peuple adore aussi ses ancêtres, dont on symbolise chaque esprit, chaque souvenir, par un morceau de rocher. Un culte sublimé est rendu au premier ancêtre fondateur du clan : le karana, célébré dans de petits autels appelés Kaimada. Selon les cérémonies, on peut assister à de véritables états de transe attribués à la possession de chacun par l’esprit de l’ancêtre.

Retour pour le dîner.

Jour 7

Coorg – Mysore

Départ pour Mysore.

En route  visite du Camp d’éléphants de Dubare (1h 30) où vivent une centaine d’élephants. On peut les observer au bain, au soin, au travail,  balade avec cornac si cela vous tente.

Déjeuner au village tibétain de  Bylakuppe où vivent environ 10 000 réfugiés soit la deuxième plus grande communauté après celle de Dharamsala en Himachal Pradesh. A découvrir : l’Institut d’études bouddhiques du Séra, le monastère de Namdroling ou encore le très célèbre et spectaculaire Golden Temple, tout en haut du village.

Arrivée à Mysore (1h) en fin de journée.

Dîner et nuit dans la jolie maison d’un couple indo-anglais. Le maitre de maison anglais  très cultivé et guide pendant votre séjour vous fera partager sa passion de l’Inde et de Mysore.

Jour 8

Mysore

Départ pour une bucolique randonnée en velo avec Steve sur l’Ile de Srirangapatnam au milieu de la rivière Kaveri pour s’impregner de la douce ambiance des village et visiter  le Fort et le palais d’été du sultan. Déjeuner au bord de la rivière.

L’après midi est consacrée à la visite du Palais des Maharajas et d’une promenade dans le très beau marché couvert de Mysore.

Visite du temple de Chamundi hills pour profiter du coucher du soleil sur la ville.

Possibilité defaire du shopping dans un magasin Khadi où sont vendus à des prix très interessants, des vêtements et des tissus  tissés à la main par une communauté de femmes du Karnataka.

Soirée libre.

Jour 9

Mysore

Visite de la ville temple de Melukote et rencontre avec les membres de l’ONG « Janapada Seva Trust » qui a relançé l’art du tissage dans les villages pauvres du Karnataka.

Sur la route entre Mysore et Melukotte, on peut voir l’atelier historique du village de Badanavalu qui fut l’un des centres du mouvement svadeshi.

Train de nuit pour Hampi à 19h.

Jour 10

Hampi

Arrivée en gare de Hospet à 7h du matin.

Taxi pour le petit village d’Anegundi au bord de la rivière, idéalement situé, tout  au calme, loin du tumulte de Hampi.

On est accueilli par Siraj, un des responsables de l’ association  qui a entrepris de restaurer les maisons heritage du village.

Hampi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco  est un site extraordinaire qui comptait environ 400 temples à l’époque où elle était la capitale des puissants rois hindous Vijayanagar au XVIème. Le paysage est lunaire, fait de pierres et de d’eau avec des oasis de rizières et de bananeraies.

Visite en taxi avec un guide de l’ensemble architectural de l’ancienne ville de Vijayanagara le temple Vittala, la Cité Royale, le temple Lotus Mahal …Dans la cité sacrée d’Hampi, les singes protecteurs des temples et animal sacré sont très nombreux.

Installation  dans une très belle maison heritage du village.

Jour 11

Hampi – Badami

Le matin, promenade dans le village d’Anegundi et visite de l’atelier cooperative de fabrication d’objets en fibre de bananier qui emploie de nombreuses femmes du village.

Départ en taxi en fin de matinée pour Badami (2h45).

Visite guidée du site de Badami, ancienne capitale du royaume des Chalukyas, remarquable pour son site avec ses falaises et son lac en contre bas.

On peut découvrir les quatre temples rupestres datant du VIème siècle, le majestueux temple Bhutanatha sur le lac Agastya et le spectaculaire temple Shivalya qui domine le paysage du haut de la falaise.

Taxi en direction de Hubli (2h) à 18h pour attraper le train de nuit de 23h pour Goa .

Jour 12 – 13 – 14 

Séjour dans un éco hôtel à Goa

Arrivée à Goa à 6h30 du matin et transfert en taxi (1h)  pour les plages du nord de Goa non loin de la frontière du Maharastra là où se trouvent encore  quelques très belles plages preservées…

Séjour en liberté de 3 nuits pour se reposer avant le retour et profiter des plages de Goa. On demeure  dans un petit eco hôtel, à l’écart du tumulte des plages, tout au calme, à 20mn ( promenade très agréable) de la belle plage de Mandrem. L’endroit est idéal pour marcher le long de la mer jusqu’aux plages d’Arambol ou de Querim situées à l’extrême nord.

L’hôtel est un lieu enchanteur situé au milieu d’un grand jardin avec des fleurs et des arbres magnifiques. Equipé de panneaux solaires, les huttes sont construites en mud (terre et bouse de vache sechée). Les murs sont en bambou et bois, les chambres sont spacieuses avec une terrasse privée, des douches en plein air sont équipées de toilette sèche.

Les journées sont rythmées par les cours de yoga matinal, la plage et les visites.

Possibilité d’avoir sur demande des massages et des séances de reiki .

Depuis l’hôtel, on peut louer un scooter à la journée pour aller visiter visite Old Goa, le vieux quartier portuguais de Panaji ou la  plage d’Anjuna rendue celèbre par les hippies dans les années 1970.

* Goa a appartenu au Portugal pendant 450 ans et est revenu à l’Inde en 1961. Elle devient un état en 1987. C’est un état tout en longueur qui possède 101 km de plages immenses dont une, Anjuna a été classée parmi les plus belles plages du monde.

L’arrière pays est montagneux marqué par la barrière des Western Ghâts, un des hotspots de la biodiversité dans le monde avec des sommets à 2000m. La région est traversée par 7 fleuves qui descendent de la montagne jusqu’à la mer créant de ravissants paysages d’arbres et de rivières avec des rizières, des plantations de cocotiers et de noix de cajou principalement. Les villages sont beaux avec des maisons très colorées.  .

Old Goa fût la capitale  jusqu’au XVIIème avant d’être deplaçée dans la ville de Panjim (Panaji). Aujourdh’ui le centre commercial, administratif et culturel se trouve à Margao.

Goa est une autre facette de l’Inde, celle dont les indiens sont les plus fiers. Beaucoup de mariages y sont celebrés à cause du cadre idylique.  L’ambiance y est particulière, mélange de charme suranné, au parfum de Portugal très prononçé avec de vieilles maisons recouvertes d’azuleros (céramique portugaise bleue et blanche), de nombreuses églises toutes blanches et cathédrales, anciens couvents. Elle est devenue aujourd’hui le symbole d’une Inde riche, plus occidentalisée  en raison de la longue occupation des portugais mais aussi des nombreux touristes qui deferlent sur certaines plages depuis les années 1970.

Jour 15

Fin du séjour et retour pour la France depuis l’aéroport de Goa.

Dates

Départ toute l’année mais les mois d’avril, mai et juin sont très chauds.

Pour les voyages en groupe, les dates sont choisies par les premiers inscrits.

Prix

Le prix du billet d’avion est donné à titre indicatif et sera soumis à un réajustement lors de la réservation.

L’Hébergement se fait en chambre double, sur la base d’une double occupation.

Prix par personne sur base groupe de 2 personnes au départ de Bangalore = En liberté : 930€ ou accompagné : 1430€

Prix établi pour un groupe de 4 personnes, de Bangalore = En liberté : 839€ ou accompagné : 1089€

Prix établi pour un groupe de 6 à 8 personnes,  de Bangalore = En liberté = 809€ ou accompagné : 934€

Prix pour une personne, possibilité de s’inscrire dans un petit groupe de 2 à 10 personnes (prix en fonction de la taille du groupe).

Itinéraire et prix variable en cas de voyage sur mesure.

Nous consulter.

Le prix comprend

Le billet d’avion aller France Bangalore et retour Goa France selon la formule choisie.

Une assurance assistance – rapatriement.

Les transferts en taxi,  le transport en voiture A/C avec chauffeur anglophone.

Les trains couchettes 2de AC de Mysore à Hospet (Hampi) et de Hubli à Goa.

L’hébergement en pension complète à Bangalore et à Coorg.

L’hébergement en  demi-pension à Goa (dîners).

L’hébergement avec petit-déjeuner à Belur, Mysore et Hampi.

Un accompagnateur et guide francophone si formule voyage accompagné.

Les entrées sur les sites de Belur, Halebid, Badami et Hampi.

Les guides locaux anglophones.

Les activités et randonnées à Coorg et la promenade en vélo à Mysore.

Les 5% du fond de développement.

Le prix ne comprend pas

Les frais de visa et toutes taxes, frais et supplément inhérents à votre voyage.

L’assurance annulation.

Les frais d’inscription.

Les frais d’adhésion à Katamkera.

Les frais d’adhésion à VVE, voyageurs et voyagistes ecoresponsables.

Les demi-pensions non mentionnées sur le programme (dejeuners libres).

Les boissons, rafraichissements et pause thés sur la route.

Les pourboires obligatoires aux chauffeurs, personnel d’hôtels etc….