Bengale mystique et culturel


Bengale mystique et culturel

Bengale – Inde du Nord

15 jours /2130 € *au départ de Paris / 1580 € au départ de Calcutta

* Prix, voir fiche technique

Deux artistes dont une française vous accompagnent pour un voyage musical et culturel dans une région attachante, riche en traditions et encore très peu connue des touristes. Vous avez la possibilité de participer au  festival de musique baul* de la Joy Dev Mela. Ce voyage est avant tout une aventure humaine et une immersion totale dans la culture bengali, sa cuisine et son mode de vie.

*Baul : chanteur mystique intinérant du Bengale.

*Festival baul : voir les dates sur la fiche technique.

Ce voyage nous conduit dans les villages isolés du Bengale occidental, à la rencontre des musiciens Bauls et Fakirs*. On y découvre leur musique, influencée par les pratiques tantriques inspirées du soufisme*.

Chemins de traverse qui nous mènent à faire escale chez les Santals, tribu aborigène. La confection de leurs maisons d’argile est d’une poésie à couper le souffle. Puis nous partons sur les traces de Tagore*, le philosophe et poète réformiste dont l’influence rayonne encore sur l’Inde culturelle et intellectuelle d’aujourd’hui.

La route continue, avec toujours en filigrane le travail de la terre glaise, autour des temples de terra cota de Vishnupur, remarquablement conservés et si peu visités.

Détour jusqu’aux villages des danseurs Chhau, à la rencontre d’une autre forme d’art du Bengale: la performance masquée.

Une dernière étape d’excellence nous amène à découvrir le travail des sculpteurs de terre de Calcutta parant d’amour et de beauté la grande Déesse Durga, une dévotion et un culte séculaire à partager avec tout un peuple lors de la visite de la ville.

Afin de vous guider dans cet univers fécond, nous aurons la présence d’une artiste française résidente de longue date en Inde accompagnée d’un ami et guide bengali, musicien et artisan qui nous ouvrira les portes de son atelier et nous éclairera auprès de ses maîtres mystiques dans les villages du Bengale afin de pénétrer la philosophie Baul.

*  Rabindranath Tagore a reçu le prix Nobel de Litterarure.

* Le soufisme qui est la branche pacifique et contemplative de l’Islam s’est mélangé dans certaines regions de l’Inde avec le tantrisme qui désigne un ensemble de textes et de rituels qui ont pénétré de façon diffuse la plus part des branches de l’hindouisme.

* Fakir = ascète musulman ou hindou.

Ponts forts du voyage

Voyage en taxi accompagné par un guide francophone.

L’Université de Tagore à Shantiniketan.

La rencontre avec des artistes et des musiciens Bauls du Bengale.

La nuit au Festival de la Joy Dev Mela ou concert privé (selon la période).

La visite des temples de terra cota de Vishnupur.

Les rencontre avec les artisans peintres et potiers des villages de la région de Puralia, où l’on admire les danses masquées et la confection des masques de la culture Chhau.

L’immersion dans la vie culturelle et religieuse de Calcutta, ancienne capitale  intellectuelle de l’Inde.

Voyage écologique et solidaire

Projet « Vivre en Harmonie avec la Nature »

La famille Sen possède une ferme de 12 acres dans la région de Shantiniketan. Elle a mis en place un projet de grande envergure: revitaliser les terres agricoles de la région très aride et très pauvre du West Bengale, et donner du travail aux « Sans Terre », paysans issus des basses castes.

Face à une urbanisation galopante, le projet collectif a permis de relancer l’agriculture grâce à des méthodes d’agro-écologie, et de redonner dignité à une partie de la population locale. Ainsi, un système de micro crédit  permet à chaque membre cotisant d’obtenir un prêt de 3 fois le montant initial.

Conjointement, des travaux de reforestation et de conservation de la faune et de la flore locales ont été menés. On a alors pu assister à la renaissance d’une forêt primaire, le projet a permis de convertir des terres désertifiées en éco système productif et auto suffisant. Le désert est devenu un Eden, recouvert d’une végétation luxuriante et les fermiers produisent en abondance riz, lait, fruits et légumes.

Ici les voyageurs ne sont pas traités en touristes, mais en membres actifs et solidaires du projet, qui partagent la vie de la ferme, avec un esprit d’ouverture et d’égalité.

Les cottages sont situés au milieu d’une zone très sauvage, respectant la volonté de la famille Sen de préserver à tout prix cet équilibre harmonieux mais fragile entre habitat et nature.

 munia oiseau_babli

                                                                                    Munia  

Jour 1

Départ de Paris, France

Jour 2

Calcutta

Arrivée à l’aéroport de Calcutta (Kolkata), Inde.

Transfert dans le quartier le plus cosmopolite de la ville pour rejoindre un hôtel légendaire au charme colonial et éclectique, unique en son genre.

Déjeuner dans le jardin de l’hôtel.

Repos.

Visite de New Market*en centre ville.

* Vieux de 100 ans, le New Market regroupe la quasi-totalité des communautés de la ville, au travers des ses boulangeries juives, ses soieries chinoises ou encore ses boucheries ‘Allal’…

Arrêt dans une des brasseries très animées adjacente au marché des bracelets de verre, pour une dégustation de thé au lait épicé et de kebab.

Visite du quartier arménien adjacent et de sa petite église en direction de Park street, l’avenue des cabarets au charme désuet des années 60.

Dîner sur place.

Jour 3

Shantiniketan, (Birbhum)

Petit-déjeuner.

Départ pour Shantiniketan (3h30).

Installation dans des petits cottages simples et confortables, implantés sur les terres d’une ferme bio familiale.

Déjeuner chez notre hôte dans la cuisine circulaire en argile pour un repas typiquement local. Le ‘Koï match’, cousin local de la tanche servi avec une sauce au cumin noir, ou encore le ‘daber chingri’, crevettes cuisinées à l’étouffée dans la noix de coco verte, y sont cuits dans un four organique. Cette cuisine rurale d’excellente qualité est épicée mais non pimentée.

Visite de l’éco centre d’un théâtre rural et de son jardin.

Présentation du workshop annuel. Introduction aux différents préceptes mis en scène par les lignées de « performing artists », présents à cette occasion.

Dîner sur place.

Jour 4

Shantiniketan 

Petit déjeuner.

En matinée, visite à pied de l’université d’Art de Shantiniketan, fondée par Rabindranath Tagore* en 1921.

*Considéré comme la figure la plus remarquable de la culture indienne moderne, issu d’une famille d’artistes et de réformateurs sociaux et religieux qui tentèrent de moderniser l’Inde, Tagore rejoignit très tôt le mouvement politique nationaliste. Il commença à écrire en bengali et publia en 1912 un recueil de traductions en anglais de ses poèmes spiritualistes, intitulé Gitanjali, ce qui lui valut d’être le premier écrivain d’origine asiatique à recevoir le prix Nobel de littérature.

Etudiants indiens et étrangers peuvent s’imprégner des idées de tolérance de Tagore encore aujourd’hui, même si l’université a quelque peu perdu de son rayonnement au profit des multiples écoles d’ingénieurs du pays.

Introduction au département de sculpture et de musicologie avec les artistes du lieu.

Visite de la maison de verre, où, du temps de Tagore, les poètes et grands penseurs se réunissaient à la tombée de la nuit afin de partager leurs idéologies (vide aujourd’hui).

Piquenique dans la quiétude d’un village Santal environnant.

Visite de l’atelier de poterie de l’amie Lipi.

Retour à la guesthouse  en fin d’après-midi.

Départ en début de soirée pour l’ouverture de la Joy Dev mela : festival de musique Baul.

*Baul se traduit par « au-delà de la folie »: les Baul, les chanteurs fous de sagesse ! Hindous non orthodoxes, les Bauls ou Fakirs s’inscrivent dans la tradition ancestrale des guerriers de sagesse. Ils refusent tous rituels, n’acceptant que l’adoration de la divinité, la Mère suprême. Selon eux, celle-ci se trouve uniquement dans le « temple intérieur » de chaque individu. Dans leurs chants, Bauls et Fakirs louent indifféremment les louanges de Bouddha, Mahomet, ou encore Krishna… Ne reconnaissent aucun dogme, ils ne croient qu’en l’humanité de l’homme et rejettent toutes les idéologies qui nous divisent. Traditionnellement, les Baul nomadisent de village en village, chantant leurs poèmes mystiques en échange d’une aumône dans les campagnes pauvres du Bengale.

Rencontre avec les Gurus organisée par Debasish (notre ami et coordinateur spirituel) et introduction à leurs instruments de musique.

Nuit à la guesthouse.

Jour 5

Shantiniketan – Khrishnanagar (Nodia) 

Grasse matinée.

Déjeuner.

Départ dans l’après-midi pour Krishnanagar(3h).

Visite de petits temples de terra cota en chemin.

Dîner et nuit à Khrishnanagar, Haveli hôtel.

Jour 6

Krishnanagar, l’Inde des Baul & des Fakir.

Petit-déjeuner.

Départ vers l’Ashram Baul*.

Visite de l’unité de sculpture en pierre de l’ashram, avec son guru qui nous introduira à la philosophie Lalan Fakir *(thématique des Baul).

*Lalan Fakir fut le dernier grand maître qui inspira des générations de Baul et de Fakir. Il vécut au XIX ème siècle et s’opposa à toute forme de ségrégation politique ou religieuse, professant par ses chants la sagesse et l’amour de son prochain. Cette posture qui va à l’encontre des fondements hiérarchiques de la société indienne reste difficile à accepter encore aujourd’hui.

Déjeuner à l’ashram en pleine verdure.

Séance de méditation. Au delà de la musique, les Baul s’adonnent, dans le cadre de leur quête spirituelle, aux pratiques ésotériques issues de la tradition secrète du Tantra.

Dîner et nuit à Khrishnanagar, Haveli hôtel.

*Les ashrams Baul n’ont pas vocation à recevoir des visiteurs, c’est pourquoi nous passerons les nuits suivantes dans le seul hôtel confortable le plus proche de la région.

Jour 7

Journée d’initiation à la spiritualité et la musique Fakir (1h30).

Petit-déjeuner.

Départ en matinée pour le village Fakir, à la frontière du Bangladesh.

Introduction par le Guru à la philosophie Sufi du Dekkan*.

*Cette mystique musulmane évoquée par les Fakir rappelle entre autre l’importance de la méditation.

Déjeuner et dîner entre spiritualité, musique et méditation dans ce « village du bout du monde ».

Concert des Fakir en soirée (musique soufie, bengali & ourdou mix).

Retour à Khrishnanagar .

Nuit à l’hôtel Haveli.

Jour 8

Vishnupur, les temples de terra cota

 

Départ vers Vishnupur aorès le déjeuner (4h).

Arrivée en fin d’après midi pour assister au coucher du soleil sur les neuf temples de Vishnupur*.

*Au cours des XVI et XVIIIe siècles, les rois Malla élevèrent des temples spectaculaires, entièrement ornés de bas reliefs en terre cuite. Les décors, admirablement conservés, représentent des scènes des grandes épopées mythologiques, le Mahabharata et le Ramayana, où le dieu Krishna joue un rôle central.

Installation au Tourist Lodge de Vishnupur, simple mais confortable (hôtel du gouvernement).

Dîner à l’hôtel.

Jour 9

Vishnupur – Purulia

Visite des neuf temples en terre rouge de Vishnupur au lever du soleil.

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Départ pour la région de Purulia, Bagmundi, fief des danses masquées Chhau*(2h30).

*Danses Chhau = Les cultures tribales de la région, mêlées aux multiples influences de la littérature védique, de l’hindouisme et du folklore des arts martiaux, ont contribué à la formation des danses Chhau de Purulia. S’y ajoute la danse rituelle de Shiva Gajan qui ne porte qu’un seul message, le triomphe de dieu sur les démons.

Visite du village, où se concentre la communauté des créateurs de masque.

Installation dans un petit hôtel près de Purulia, situé au pied de la colline Ayodhya*.

*La colline Ayodhya est connue pour ses sources d’eau pure, et ses légendaires épopées du Ramanayana, que l’on retrouve dans les performances Chhau.

Déjeuner et dîner sur place.

Après midi libre: farniente ou trekking possible dans ce joli coin de verdure.

Jour 10

Le village des masques 

Petit-déjeuner.

Départ en mini bus après le pour le village (1h30).

Au village des masques, 60 à 70 familles représentant pas moins de 250 artisans, la plupart appartenant au clan des Sutradhar, sont engagées depuis des générations dans la création de ces extraordinaires masques. Cette forme d’artisanat exige une grande perfection artistique, tant dans la confection que dans la connaissance détaillée de la mythologie évoquée dans le masque.

Journée entière au village, pour jouir de toutes les formes de créativité qu’il offre, tant au travers de la réalisation de ses masques que de la pratique des arts martiaux de ses danseurs.

Déjeuner piquenique au village (lunch box préparée au préalable par l’hôtel).

Retour à l’hôtel en début de soirée.

Dîner.

Jour 11

Retour à Calcutta

Petit-déjeuner.

Départ pour Calcutta(5h).

Installation à l’Hôtel, dans le quartier sud de Gariahat, où siège la middle class intellectuelle bengalie.

Déjeuner à l’hôtel.

Repos.

Visite à pied du quartier: son marché bigarré, ses vieilles lignes de tramway, ses galeries d’art, ses boutiques etc.

Dîner dans un restaurant chinois du quartier.

Jour 12

Calcutta mystique

Journée d’immersion dans les vieux quartiers de la ville où l’on rend un culte quotidien à la Divinité, qui renaît à chaque instant au détour d’une ruelle sous la main des artisans sculpteurs:

Petit-déjeuner.

Départ vers le nord de Calcutta.

Visite à pied des plus vieux quartiers de la ville où se concentrent de nombreux petits temples dédiés à Shakti ou Ma Kali*.

* Le culte de Kali s’est développé principalement au Bengale. Son temple principal, Kalikata (qui se traduit par « les champs de Kali »), se trouve à Calcutta, où on lui sacrifie chaque jour des moutons et des chèvres.

L’adepte tantrique voit Kali comme une mère, qui ne donne pas la vie mais la prend, c’est de la mort qu’elle tire sa vitalité. La mort n’est pas la destruction de la vie car de la mort émerge une nouvelle vie…

Kali ou Shakti, représente le pouvoir et l’énergie par lequel le grand dieu crée, préserve et détruit le monde ; cycle sans fin des renaissances symbolisé par la trinité Brahma, Vishnou et Shiva. La grande déesse est montrée sous des aspects distincts suivant ses humeurs (avatars) et c’est à Calcutta qu’on lui rend les plus beaux honneurs…

Pause déjeuner dans les héritages d’un vieux temple de Shiva, sur les rives du Gange avec le pont d’Howrah en toile de fond, traversé par le pont aux millions de destinées.

Nous prendrons le thé dans les gargotes locales de ce quartier authentique et dégusterons des sandwichs préparés au préalable par l’hôtel pour ceux qui le souhaitent.

Visite de Kumar tuli: véritable labyrinthe de ruelles où se côtoient les palaces à l’abandon et les sculpteurs de déités en terre glaise. Dans ce quartier, artistes et artisans œuvrent tout au long de l’année à la confection de sculptures gigantesques à l’image du panthéon hindou.

En fin d’après midi, départ direct pour l’atelier de terra cota et d’instruments de musique Baul de Debasish (notre accompagnateur) pour une soirée d’apprentissage musicale mêlant ethno et fusion.

Dîner concert festif à l’atelier avec les musiciens.

Nuit à l’hôtel.

Jour 13 

Calcutta culturel & colonial

Petit-déjeuner.

Départ pour le centre de la ville.

Introduction à la renaissance bengalie à Dalhousie square Park: où trônent les bâtiments administratifs coloniaux du temps où la capitale économique de l’Inde britannique était Calcutta. Visite du Writers’ building qui héberge le secrétariat d’état, le Great Eastern hotel, de St John’s Church, et de l’Indian Museum*.

* Construit en 1875, ce musée de style renaissance italienne rassemble une riche collection d’objets d’art et de peinture. (Ecole de Mathura II e siècle, Boudhas de l’époque Gupta du V e siècle plus quelques représentations de Khajuraho…)

Déjeuner à College street, au très bouillonnant ‘Indian coffee house’: rendez-vous très prisé des étudiants et des professeurs de ce vieux quartier des universités de la ville.

Visite du centre culturel ICCR, qui rassemble des collections d’art contemporain dans un bâtiment moderne récemment inauguré entouré d’un jardin calme. On peut y savourer un bon café, ou jouir d’une fin d’après midi libre pour le shopping ou le farniente.

Retour en soirée dans le quartier sud de Gariahat à hôtel.

Dîner.

Nuit à l’hôtel.

 Jour 14

En route vers l’aéroport.

Petit-déjeuner.

Transfert à l’aéroport en taxi.

Départ pour Paris, France.

Jour 15

Arrivée en France dans la matinée.

Information

Compte tenu du caractère authentique et inhabituel de ce  voyage, une bonne capacité d’adaptation et une bonne condition physique sont  nécessaires pour pouvoir apprécier pleinement les moments proposés.

Dates

La meilleure saison est au mois de novembre à mars mais le voyage est possible toute l’année

Un voyage est programmé du 11 au 26 janvier pour participer au  festival de musique Baul de Shantiniketan.

Le prix

Le prix de l’aérien est donné à titre indicatif et sera réajusté au moment de la réservation.

Le prix est un prix par personne établi sur la base d’un groupe de 6 personnes.

Hébergement en chambre double sur la base d’une double occupation.

Hébergement dans des maisons d’hôtes simples mais confortables à la campagne ou des hôtels 3 étoiles (normes du pays) ou équivalents à Calcutta.

Le prix comprend

Le transport aérien Paris Calcutta (Kolkata) A/R selon la formule choisie (avec ou sans aérien).

Tous les transferts en taxi depuis l’aéroport et les transports internes mentionnés sur le programme.

La pension complète : petit déjeuner, déjeuner et dîner.

Une guide culturel française (trilingue français, anglais et bengali).

Un accompagnateur spirituel bengali (musicien, artisan).

Les transports en véhicules climatisés et cyclo pousse.

L’assurance assistance rapatriement.

Les donations aux musiciens lors des concerts.

Les taxes de caméra pour les temples de Vishnupur.

Les autorisations pour la région de Purulia + les donations aux danseurs Chhau.

Les pauses thé en bord de route.

La pause café et biscuits dans l’atelier de poterie à Shantiniketan.

Les 5% du fond de développement.

Le prix ne comprend pas

Le visa indien.

L’assurance annulation.

Les frais d’inscription.

Les boissons alcoolisées, les jus de fruit, les bouteilles d’eau et toutes les boissons prises en dehors des repas ou de celles mentionnées sur le programme.

Les pourboires obligatoires dans les hôtels et les restaurants, pour le chauffeur et autres services.

*Nota: Nous conseillons vivement de remplir une enveloppe en début de séjour afin de faciliter la remise des pourboires tout au long du voyage et d’éviter ainsi toutes confusions budgétaires entre les participants.

Options – Extensions

Possibilité de prolonger le séjour ou de le modifier.

Nous consulter.