Kinnaur et Spiti au coeur de la culture tibétaine


 Kinnaur et Spiti au coeur de la culture  Tibétaine

Himachal Pradesh – Inde du Nord

1160€ */ 18 jours / au départ de Delhi

*prix par personne, voir fiche technique

« Le Spiti, un monde à l’intérieur d’un monde, pour sûr, c’est ici qu’habitent les dieux … »

« Kim » de Rudyard Kipling

Le Spiti offre la nature sauvage et lunaire de ses hauts plateaux dominés par les neiges éternelles, des villages parmi les plus hauts du monde (entre 3500m et 4500m) et de spectaculaires monastères perchés. Il est considéré aujourd’hui comme un véritable conservatoire de la culture tibétaine.

Isolé du reste du monde plusieurs mois de l’année en raison de la neige, cette région a conservé des traditions que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Le Spiti faisait partie du Tibet jusqu’à la création de l’état indien.

Terre imprégnée de chamanisme Bon, le Spiti abrite la plus ancienne tradition du bouddhisme tibétain le courant Nyingmapa et possède parmi les plus anciens et plus beaux gompas  de la région himalayenne, ces spectaculaires monastères accrochés à la montagne rocheuse.

Points forts

Circuit en voiture avec chauffeur anglophone

Guide local anglophone au Spiti

Option d’accompagnement par guide française locale experte

Découverte d’anciens monastères bouddhistes situés dans des sites d’exception

2 jours de randonnée (trajet en voiture possible)

4 jours d’immersion chez l’habitant dans des villages à 4000m

Initiation à la médecine tibétaine 

Cours de cuisine tibétaine

Rencontre avec la secte des Buchens, moines bouddhistes comédiens

2 jours à Dharamsala, lieu de résidence du Dalai lama

La riche culture du Kinnaur

La traversée du Kinnaur emprunte l’ancienne route du Tibet et révèle une région pleine de charme avec son architecture caractéristique en bois et lauzes et de très beaux temples pagode en bois sculptés. Dans cette région les deux cultures hindous et bouddhistes se côtoient depuis des siècles offrant un véritable syncrétisme religieux dans une diversité culturelle et architecturale à nulle autre pareille.

Sarahan, l’ancienne capitale du royaume d’été des rois Bushar permet de voir le célèbre  temple de Bhimakali, centre important du shaktisme et de dévotion à l’énergie feminine. Après une étape dans le charmant village de Kalpa au pied du Kinner Kailash, la montagne sacrée de Shiva (6050m), on atteint le village médiéval de Nako situé dans un site magnifique à l’entrée de la vallée de la rivière Spiti.

Les monastères de Tabo et Dhankar

Le circuit remonte la vallée jusqu’à monastère de Tabo classé au patrimoine de l’UNESCO. Haut-lieu du renouveau bouddhiste au début du 9ème siècle, le monastère possède de remarquables thangkas peintures murales.

Le chemin continue vers Dhankar, ancienne capitale du Spiti qui abrite un très ancien monastère de 1200 ans avec une vue spectaculaire pour atteindre la magnifique Vallée de Pin, domaine du léopard des neiges et des lamas itinérants appelés Buchens.

La tradition des Buchens dans la Vallée de Pin

Une rencontre est organisée avec les moines Buchens, rare secte d’artistes comédiens aux rites étranges. Ils donnent à travers leurs performances des messages sur l’écologie et la préservation de la terre. Adeptes de Tholdan Gyalpo qui inventa cet art au 11ème siècle, ils ne subsistent plus qu’au Spiti, ayant disparus au Ladakh et au Tibet. Le Spiti ayant été complètement coupé du monde jusqu’aux années 1990, cette tradition a pu miraculeusement être sauvée.

A Kaza, capitale du Spiti, on pourra profiter d’un cours de cuisine tibétaine et d’une rencontre avec les membres de l’entreprise sociale Ecosphère qui travaille sur le développement durable au Spiti.

Randonnée et nuits chez l’habitant dans les villages d’altitude 

On rejoint les villages de Komic et Demul à pied (5h à 6h par jour pendant 2 jours) pour une immersion totale dans la vie des villages d’altitude. Ici les femmes travaillent aux champs pendant que les hommes sont éleveurs de moutons, chèvres et yaks. Plusieurs générations vivent sous le même toit. La randonnée part du beau village de Langza avec son immense statue de Bouddha dominant la vallée jusu’à Komic, un des villages les plus hauts du monde (4587m) qui possède un intéressant monastère tantrique où vivent une cinquantaine de moines.

Le village de  Demul est un modèle en matière d’écologie et important centre de tissage de châles en laine. Le village a mis en place un programme de volontariat pour les visiteurs. On peut ainsi participer pour un ou plusieurs jours aux travaux agricoles, à différents travaux d’aménagement et aider l’amchi le médecin du village en profitant d’une initiation à la médecine tibétaine, cueillette des plantes et fabrication des poudres médicinales.

 Dharamsala, capitale des tibétains en exil

Le voyage sur le toit du monde se poursuit  jusqu’à Manali  en empruntant  la haute route transhimalayenne par les cols de Kunzum (4500m) et du Rotang la (3800m), une des routes les plus haute et sensationelle du monde.

La fin du voyage s’achève à Dharamsala,  capitale des tibétains en exil et lieu de résidence du Dalai Lama. On visite le centre culturel tibétain du Tsuglagkhang ainsi que le formidable centre artisanal de Norbulingka qui perpétue les arts traditionnels tibétains.

Voyage solidaire

Ce voyage est réalisé en partenariat avec Ecosphère, entreprise sociale crée en 2004 par une jeune femme Ishita Kanna, pour aider la population des villages du Spiti  grâce aux revenus du tourisme. Aujourd’hui  30% à 50% des revenus des familles locales proviennent du système d’hébergement chez l’habitant, collectivement géré par les communautés villageoises. Dans ce circuit, les revenus du voyage profitent  directement ou indirectement aux communautés locales. Le voyageur est immergé dans la vie locale en étant accueilli dans les familles de différents villages.  Les activités organisées comme les cours de médecine tibétaine, les cours de cuisine ou les droits d’entrées dans les monastères permettent de préserver la culture et l’architecture  locale. Depuis le début, Ecosphere collabore avec des artistes et artisans locaux et des groupes de femmes en particulier afin de leur permettre de vivre de leur artisanat.

Jour 1 

Delhi

Arrivée à Delhi

Transfert dans une maison d’hôtes d’un quartier résidentiel du sud de la ville.

Repos ou possibilité de visiter à proximité, l’ensemble architectural de Qutub Minar, très bel exemple d’architecture musulmane (11ème– 14ème) ou Lodi Gardens.

Jour 2 

Chandigarh

Train (4h) pour Chandigarh.

Visite libre de cette étonnante « ville à la campagne » construite au bord d’un joli lac, entièrement conçue et construite par l’architecte franco-suisse Le Corbusier avec de nombreux parcs et jardins (Rock Garden).

Nuit à l’hôtel

Jour 3 

Sarahan

Début du circuit en voiture et départ pour Sarahan (8h).

Visite du temple de Bhimakali à la très intéressante architecture kinnaurie en pierre et bois où l’on sent déjà l’influence tibétaine.

Ce temple  fait partie des 51 shaktis Peethas qui correspondent chacun à un des morceaux du corps de la déesse Sati qui fut découpée par le dieu Vishnu et disséminés à 51 endroits différents du sous continent indien.

Nuit dans la guesthouse de l’ancien  temple.

Jour 4

La vallée de la Sangla et Chitkul

Découverte des villages aux maisons et temples traditionnels kinnauris (4h) dans une impressionnante vallée encaissée.

Visite en route du Fort de Kamru et du temple de Badrinath.

Nuit dans le beau village de Chitkul. Vue superbe depuis le  haut du village et magnifique promenade  jusqu’au poste de frontière indo tibétain. Intéressant temple dédié à Mathi, la divinité locale.

Nuit à l’hôtel.

Jour 5

Kalpa (2960m)

Route pour le petit village de Kalpa (3h)

Arrêt à Rampur, ancienne capitale des rois de Bushar.

Kalpa est un beau village, dominé par l’impressionnant Kinner Kailash (6050m) et par le Jorkanden (6473m) entouré de champs de pommiers avec de grands cèdres deodars et des pins. On peut y admirer de jolis temples en bois sculptés et un monastère bouddhiste.

Nuit dans un petit hôtel de charme.

Jour 6

Tabo (3280m)

Route pour Tabo (5h)

Arrêt dans le petit village médiéval de Nako (3700m) dans un site magnifique bordé d’un petit lac en haut de la vallée de Hangrang pour voir le monastère Lotsava Lhakang (XIe siècle) qui abrite de belles peintures. On remonte la vallée de la Spiti pour arriver à Tabo (3.280 m).

Visite du remarquable monastère classé Unesco de Tabo, particulièrement apprécié par le Dalai Lama.

Nuit dans une pension.

Jour 7

Vallée de Pin 

Départ pour le village de Mudh (3h).
A quelques km de Tabo, visite de Dhankar  aux confins des rivières Pin et Spiti sur un piton rocheux à 3890m, ancienne capitale du Spiti sous la dynastie des Nono au Xème. Son monastère est l’un des plus spectaculaires du Spiti.

On pénètre dans la plus belle vallée du Spiti, la vallée de Pin classée Reserve naturelle nationale et sanctuaire du léopard des neiges.

Nuit chez l’habitant au village de Mudh (3770m).

Jour 8

Vallée de Pin – Kaza

Le lendemain on assiste à une performance donnée par les moines Buchens.

Visite du monastère de Kungri vieux de 700 ans où l’on peut voir des lions des neiges sculptés et des anciens masques de fêtes.

A Kaza, rencontre avec Ishita, la fondatrice du projet Ecosphère. On découvre ici leurs actions remarquables auprès des habitants, pour l’accès à l’eau et aux soins médicaux mais aussi pour la protection de la biodiversité et de la culture tibétaine locale.

Cours de cuisine tibétaine.

Nuit dans une pension.

Jour 9 et 10

Komic (4587m)

Départ pour le village de Langza à 14km. Ce village est situé à 4325m sous le sommet de la montagne du Chau Chau (6300m).
Départ du trek* de 4h à 5h jusqu’au village de Komic 

*Possibilité de faire le trajet ou une partie de la randonnée en voiture

On peut y voir un remarquable monastère tantrique où vivent une cinquantaine de moines et assister à une puja dédiée au dieu Mahakala.

Journée au village le lendemain.

Nuit chez l’habitant.

Jour 11 et 12

Demul (4350m)

Trek de Komic à Demul (6h à 7h).

*Possibilité de faire le trajet ou une partie de la randonnée en voiture

Arrivée à Demul, grand village de 280 habitants situé au milieu des champs cultivés, entouré de des montagnes superbes. Les habitants sont des semi nomades élevant vaches et yaks.

Le lendemain journée de volontariat au village. On  peut aider l‘amchi ou médecin tibétain et s’initier à l’art de la médecine tibétaine ou participer aux activités agricoles du village.

Nuit chez l’habitant.

Jour 13

Monastère de Ki et Kibber

Visite du monastère de Ki

Nuit au village de Kibber.

Les environs du village sont idéal pour faire des petites randonnées et observer la faune locale (bouquetins, renards, rapaces).

Nuit dans une maison d’hôtes qui fonctionne à l’énergie solaire.

Jour 14

Manali

Longue journée jusqu’à Manali (10h) par la haute route transhimalayennne et les cols de Kunzum et Rothang La. (4800m).

Route mythique et paysages splendides . Arrêt au lac d’altitude de Chandra Tal.

Nuit à l’hôtel à Manali

Du Jour 15 au jour 17

Dharamsala (1500m)

Bus pour  Dharamsala (4h 30)

Deux jours libres à Dharamsala (possibilité d’avoir un guide local).

Visite du Tsuglagkhang qui comprend le temple tibétain principal, le Gompa de Namgyal et un très intéressant musée et du Men-Tsee-Khang qui est le centre de médecine et d’astrologie tibétaine.

Visite de l’Institut Norbulingka qui est le conservatoire des arts tibétains où l’on peut voir le travail des artistes, peintres de thangkas, sculpteurs sur bois.

Nuit dans un petit hôtel de charme à Mc Load Ganj sur les hauteurs de Dharamsala.

Bus de nuit confortable Volvo AC pour Delhi dans la soirée du jour 17 (14h)

Jour 18

Delhi

Arrivée Delhi le matin.

Transfert à l’aéroport.

Vol pour la France.

Date et prix

La meilleur saison se situe entre le 1 avril et le 30 septembre.

L’Hébergement se fait en chambre double, sur la base d’une double occupation

Prix par personne sur base groupe de 7 personnes : 1078€ avec tour leader français expert + 230€

Prix par personne sur base groupe de 4 personnes : 1160€ avec tour leader français expert + 400€

Voyage possible à partir de 1 personnes en intégrant un petit groupe pour la partie Spiti de Kaza à Manali avec départ à date fixe de juin à septembre (nous consulter).

Le prix comprend

Le transport en 4X4 de Chandigarh à Manali avec chauffeur anglophone

Le train de Delhi à Chandigarh

Le bus de Manali à Dharamsala et bus AC de nuit de Dharamsala à Delhi

Les hébergements avec petit déjeuners à Delhi, Manali,  Dharamsala et au Kinnaur (Sarahan, Chitkul et Kalpa).

Les hébergements en pension complète au Spiti, à Kaza et dans les villages

Guide accompagnateur local anglophone au Spiti

Toutes les activités, randonnée et performance des Buchens au Spiti

Droits d’entrées et donations dans les monastères au Spiti

Transfert des bagages pendant le trek.

Fond de développement pour le projet Ecosphère (15€)

Assurance accident rapatriement

Le prix ne comprend pas

Le vol international

Les pourboires

Frais adhésion inscription

Le Inner Permit pour le Kinnaur

Cliquer sur une photo
Carla et Virginie

Rome – Italie

Voyage test du 18 août au 4 septembre 2019

Voyage très agréable et bien organisé.

Les maisons étaient très accueillantes. C’était plus agréable dans les maisons quand quelqu’un pouvait parler anglais donc communiquer un peu plus avec nous.

Très bon itinéraire mais on aurait aimé une journée de plus à Komic pour avoir une meilleure acclimatation et du repos a 4.600m avant de continuer sur les autres villages

Tenzin notre guide accompagnateur local du village était très bien.  C’est beaucoup mieux d’avoir un guide local, cela permet une meilleur immersion et une meilleur comprehension de la culture locale.